summum


summum

summum [ sɔ(m)mɔm ] n. m.
• 1806; mot lat., neutre substantivé de summus « le plus haut »
Le plus haut point, le plus haut degré. apogée, faîte, sommet. Être au summum de la gloire. Atteindre le summum. Des summums. « Toutes les œuvres du génie sont le summum d'une civilisation » (Balzac).

summum nom masculin (latin summum, le sommet) Le plus haut degré dans un domaine : Le summum de la puissance. Être au summum de la gloire.summum (difficultés) nom masculin (latin summum, le sommet) Prononciation [&ph103;ɔ&ph97;ɔ&ph97;], les deux u se prononcent comme le u de album. Orthographe Le pluriel, des summums, est peu usité. ● summum (expressions) nom masculin (latin summum, le sommet) Familier. C'est le summum, on ne peut faire mieux ou on ne peut faire pire. ● summum (synonymes) nom masculin (latin summum, le sommet) Le plus haut degré dans un domaine
Synonymes :
- apogée
- faîte
- zénith

⇒SUMMUM, subst. masc.
Le plus haut point, le plus haut degré qui puisse être atteint. Synon. maximum; anton. minimum. Il se relevait même au milieu de la nuit, pour leur refoutre des coups de rabiot, pour les stimuler plus à bloc, les exciter au summum (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 598).
Le summum de qqc. Synon. le comble (v. comble1), le sommet de qqc. Le summum de l'art, de la bêtise, de la célébrité, de la gloire, de la puissance. La connaissance méthodique des faits précis, arrêtés, rigoureusement constatés et susceptibles de coordination théorique, s'appuiera principalement sur l'étude des êtres arrivés au summum de développement et de complication organique (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 204). On ne le déguste [Rabelais] bien qu'à haute voix, car il est le summum du style parlé (L. DAUDET, Idées esthét., 1939, p. 68).
Prononc. et Orth.:[(m)]. LITTRÉ, BARBEAU-RODHE 1930, ROB., WARN. 1968, MARTINET-WALTER 1973 tolèrent la gémination [-mm-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1806 (Lettre de L. Crozet à Stendhal ds Lettres à Stendhal, t. 2, p. 122 ds Fr. mod. t. 20, p. 307). Mot lat., neutre subst. de l'adj. summus « le plus haut, le plus élevé ». Fréq. abs. littér.:30. Bbg. GALL. 1955, p. 437.

summum [sɔmɔm] n. m.
ÉTYM. 1806; mot lat., neutre substantivé de summus « le plus haut ».
Le plus haut point, le plus haut degré. Apogée, comble, faîte, sommet. || « Cet État était arrivé au summum de sa puissance » (Académie).
1 Toutes les œuvres du génie sont le summum d'une civilisation, et présupposent une immense utilité.
Balzac, Modeste Mignon, Pl., t. I, p. 530.
2 Il y a dans la vie de tous les hommes une heure d'or, une cime lumineuse où ce qu'ils peuvent espérer de prospérités, de joies, de triomphes, les attend et leur est donné. Le sommet est plus ou moins haut, plus ou moins rugueux et difficile à monter (…) Seulement (…) ce summum des existences humaines n'est qu'un moment à savourer, après lequel on ne peut plus que redescendre.
Alphonse Daudet, le Nabab, XIV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SUMMUM — is the name given to the totality of existence by the Summum philosophy and represents the source from which all things emanate. Whether things be seen or unseen, objective or subjective, tangible or intangible, finite or infinite, inside or… …   Wikipedia

  • summum — SÚMMUM s.n. Gradul cel mai înalt, punct maxim, extremitate. – cuv. lat. Trimis de claudia, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  súmmum s. n. Trimis de siveco, 20.02.2007. Sursa: Dicţionar ortografic  SÚMMUM n. livr. Extremă superioară a …   Dicționar Român

  • súmmum — Voz tomada del latín summum (‘lo sumo’), que se usa siempre precedida de artículo con el significado de ‘el colmo o el grado más alto de algo’: «Se supone que los tribunales de justicia son el súmmum de la virtud y de la sabiduría» (Tiempos… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • súmmum — sustantivo masculino 1. Uso/registro: elevado. Punto máximo o límite al que llega una cosa: El restaurante es barato, pero es el súmmum de la pulcritud. Hemos llegado al súmmum de la paciencia, no podemos seguir así en casa. Sinónimo: colmo …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Summum — (lat), das höchste; S. bonum, das höchste Gut, s.u. Gut 1). Summum jus summa injuria, das höchste (strengste) Recht ist (oft) das höchste Unrecht …   Pierer's Universal-Lexikon

  • súmmum — (Del lat. summum). m. El colmo, lo sumo …   Diccionario de la lengua española

  • Summum — For other uses of Summum , see Summum (disambiguation) .Summum is a religion and philosophy that began in 1975 as a result of Claude Corky Nowell s encounter with beings he describes as Summa Individuals. According to Nowell, these beings… …   Wikipedia

  • súmmum — (Del lat. summum.) ► sustantivo masculino Grado máximo o límite al que puede llegar una persona o cosa: ■ su actitud me parece el súmmum de la hipocresía. SINÓNIMO colmo * * * súmmum 1 (gralm. inf. o hiperb.) m. Nombre latino que se aplica a… …   Enciclopedia Universal

  • SUMMUM — n. m. T. emprunté du latin. Le plus haut point. Cet état était arrivé au summum de sa puissance …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • summum — (so mmom ) s. m. Mot latin dont on se sert pour exprimer le plus haut point, le plus haut degré. •   Tous les sels dont les acides ou les oxydes ne sont point au summum d oxygénation, sont susceptibles, théoriquement parlant, d absorber de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré